La fibre de bois est un isolant naturel, donc éco-responsable. Malgré tout, pour le particulier qui fait construire ou rénover sa maison, cette caractéristique n’est qu’une question secondaire. Pour lui, l’important ce sont les performances de l’isolant en question. Retrouvez à travers les lignes qui suivent quelques informations essentielles sur les performances de cet isolant aux atouts écologiques.

La fibre de bois, l’un des meilleurs isolants écologiques du marché

La fibre de bois est l’un des meilleurs isolants écologiques actuellement présents sur le marché. Cette performance est prouvée par son coefficient lambda de conductivité thermique qui est de 0,036. C’est donc un matériau performant, sain, et respectueux de la nature. Pour une fibre de bois d’une largeur de 22 cm vous accédez à une résistance thermique R de 6,10 m2.K/W. Pour information, c’est l’épaisseur nécessaire pour pouvoir obtenir un crédit d’impôt, afin d’alléger le coût d’une rénovation énergétique.

La fibre de bois pour un confort d’été

Si vous optez pour une fibre de bois de 22 cm d’épaisseur, vous obtenez un temps de déphasage thermique qui se rapproche des 11 heures. Pour faire simple, le déphasage thermique signifie que la température à l’extérieur et à l’intérieur de la paroi où l’on a installé la fibre met environ 11 heures avant de s’équilibrer. Pratiquement, ce déphasage aura pour effet de maintenir une certaine fraîcheur à l’intérieur de la maison durant les journées chaudes d’été. Cette fraîcheur n’est rien d’autre que la fraîcheur de la nuit précédente. Ce déphasage signifie aussi que la chaleur de la journée sera maintenue à l’intérieur de la maison durant un certain jusqu’au point d’équilibre durant la nuit.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.