Pour les divers types de problèmes liés au nez tels que l’obstruction nasale, la déformation ou la malformation, le patient peut toujours consulter un médecin qui lui donnera des informations avant de procéder à la septorhinoplastie. Il s’agit d’une intervention chirurgicale à la fois efficace et facile à réaliser, en fonction de la situation. Pourtant, il est important de ne rien négliger lors de sa pratique dans le but de guérir vite et de se remettre en pied dans quelques jours.

Comment se pratique la septorhinoplastie ?

Avant la réalisation de la septorhinoplastie, il vous faudra consulter un médecin afin que celui-ci puisse vous fournir les informations nécessaires que vous devez à tout prix savoir telles que les modalités de l’opération et les risques que vous encourez. À cela, une fiche d’information vous sera donnée. L’hospitalisation du patient s’effectue en seulement 3 jours, mais il peut aussi disposer d’une intervention ambulatoire selon le cas. Pour mieux calmer la douleur post-opératoire, une ordonnance de sortie vous sera livrée. Cependant, il est de votre devoir de nettoyer votre nez pour lutter contre la stagnation des croûtes de nez. La silicone vous est enlevée 8 jours qui suivent l’opération tandis que la cicatrisation, elle se fait en quelques semaines.

La septorhinoplastie et son rétablissement

Pour se rétablir d’une septorhinoplastie, il faut passer par quatre étapes indispensables. La première consiste à disposer d’une mèche le premier jour après l’opération tandis que le huitième jours, consiste à appliquer une plaque de silicone. Le patient retrouvera le confort de son nez ainsi que d’une cicatrice en un mois. Au cours de 6 mois, vous serez vraiment sur pied et vous aurez quelques modifications des cartilages.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.